Actualités :    
Coût et valeur de la fibre de coton.

Formation

Titre :
Rentabilité des sociétés cotonnières – Performance opérationnelle en rendements à l’égrenage, qualité de la fibre et productivité.

Télécharger le dossier…» S'inscrire…»
Lieu :
Dakar - SENEGAL

Détails :

1. Introduction

La rentabilité d’une entreprise est le rapport entre ce que l’entreprise génère comme revenus et les coûts engagés pour les obtenir. Elle constitue le but essentiel de toute entreprise et conditionne les gains générés à travers une croissance soutenue des revenus et une maîtrise des charges.

Dans le cadre des filières cotonnières de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC), les revenus émanent essentiellement de la vente de la fibre sur le marché international où les prix de cession sont indexés à sa qualité. Les charges eux émanent des intrants utilisés et de la performance des opérations en œuvre au niveau des divers segments. Ces revenus et charges sont influencés par trois paramètres techniques essentiels à savoir les rendements à l’égrenage, la qualité de la fibre (longueur de soie, type de vente et critères  technologiques) et la productivité. Ainsi, la rentabilité des sociétés cotonnières passe par la bonne maîtrise des processus qui interviennent dans la mise en œuvre de ces paramètres techniques au niveau de tous les principaux segments concernés du champ à la balle à savoir la recherche et la production agricole, l’égrenage et le classement.

Du fait des interdépendances manifestes entre tous ces segments et leurs processus, on ne saurait trouver des solutions efficaces aux dysfonctionnements et pertes engendrées sur chacun des paramètres techniques suscités de façon cloisonnée au niveau de chaque segment. Pour résorber efficacement ces pertes qui ont une influence considérable sur la rentabilité des sociétés cotonnières, il est indispensable de sortir de ce cloisonnement et de mettre en place au niveau de la gestion de tous les segments et processus concernés un management proactif à même d’identifier et de définir correctement les processus et leurs interdépendances, d’évaluer de façon dynamique et intégrée leurs performances opérationnelles en vue d’apporter des solutions efficaces aux dysfonctionnements sur la base de nouvelles approches méthodologiques modernes qui font leur preuve de nos jours de par le monde.

2. Objectifs de la formation.

2.1 Objectif général

L’objectif général de cette formation est de doter les segments des filières cotonnières des pays de l’AOC que sont la Recherche et la Production agricole, l’Egrenage et le Classement d’approche managériale proactive à même d’identifier les défaillances des processus en œuvre en leur sein et d’apporter des solutions efficaces à l’amélioration de leurs performances en rendements à l’égrenage, qualité de la fibre et productivité.

2.2 Objectifs spécifiques

Il s’agit de doter les participants de connaissance à même de leur permettre d’atteindre les cinq objectifs spécifiques ci-dessous :

  • Comprendre les concepts d’Amélioration continue LEAN et de Management proactif ainsi que leurs implications possibles dans l’amélioration des performances opérationnelles des filières cotonnières de l’AOC en rendements à l’égrenage, qualité de la fibre et en productivité ;
  • Comprendre l’importance des rendements à l’égrenage, de la qualité de la fibre et de la productivité dans la valorisation des prix et la rentabilité, et maîtriser l’ensemble des processus techniques qui les influencent au niveau des segments concernés ;
  • Etudier à l’aide de méthodes systémiques les interdépendances des processus techniques de la Recherche et la Production agricole, de l’Egrenage et du Classement qui influencent les rendements, la qualité de la fibre et la productivité ;
  • Assurer à l’aide de méthodes LEAN pour chaque filière de l’AOC qui participe à cette formation, le diagnostic en rendements à l’égrenage, qualité de la fibre et productivité, des processus de la Recherche et la Production agricole, de l’Egrenage et du Classement et identifier les solutions efficaces à même d’améliorer les indicateurs d’évaluation ;
  • Effectuer la réingénierie des processus en vue de la mise en place au niveau de la Recherche et la Production agricole, de l’Egrenage et du Classement, d’un management proactif avec des méthodes et des outils adaptés à même d’assurer une amélioration continue dans le temps des indicateurs d’évaluation des performances opérationnelles en rendements, qualité de la fibre et productivité.

Télécharger la suite au niveau de Télécharger le dossier en haut à droite.